Passionnés de musique et grands amateurs de la musique de chambre – étant eux-mêmes d’excellents pianistes – Jean-Flavien et Elisabeth Lalive étaient convaincus que les jeunes musiciens particulièrement talentueux, même faute de moyens suffisants, devaient pouvoir bénéficier d’un instrument de qualité, indispensable au développement de leur talent musical et de leur sensibilité artistique.

Ces philanthropes créent dès lors en 1997 la Fondation Lalive. Sa mission: aider les jeunes musiciens en formation en leur prêtant gratuitement des instruments à cordes. Elle acquiert des violons, altos, violoncelles et archets auprès des meilleurs luthiers suisses en suivant les conseils d’experts avisés. Ces instruments deviendront les précieux compagnons des jeunes étudiants.